FAQ

Le projet

Comment est né Neibo ?

Neibo est né dans la tête de Quentin Verstappen il y a déjà plusieurs années. En 2017, voilà qu’il croisa Martin François qui avait la possibilité d’obtenir des financements pour le lancement du projet. Ils décidèrent donc de mettre en commun leur énergie, leur expérience et leurs bonnes idées pour lancer Neibo en 2018.

D'où vient le nom Neibo ?

Neibo est issu du mot anglais « neighbour » (voisin). Ce nom nous a tout de suite plu car cela fait penser à la communauté, la solidarité et la coopération.

C'est quoi une coopérative ?

Une coopérative est une société de personnes, c’est-à-dire qu’elle est centrée sur l’homme et non le profit. Chaque coopérateur détient au moins une part de la coopérative : ce sont donc les clients et les travailleurs qui sont les détenteurs de la coopérative et qui ont leur mot à dire sur les choix de la coopérative.

Pourquoi Neibo est-il différent des autres opérateurs ?

Neibo est similaire aux autres opérateurs par rapport aux services fournis (data, appels, SMS, 4G, etc.), mais il diffère fortement dans sa finalité. Neibo est une coopérative aux mains de ses abonnés. Ce sont eux qui décident des orientations stratégiques et de la redistribution des bénéfices. Si Neibo marche bien, ce sont les coopérateurs qui en seront les gagnants…mais aussi d’autres projets qui construisent un monde plus équitable puisqu’une partie des bénéfices leur sera reversé.

Comment sont gérés les bénéfices ?

En cas de bénéfices en fin d’année, ceux-ci sont partagés de la manière suivante:

  • développement des activités de Neibo
  • soutien à des projets durables, éthiques et locaux
  • dividendes et ristournes aux coopérateurs (dividendes de maximum 6% comme le prévoit la loi)
Quels projets soutiendra Neibo ?

Les projets soutenus par Neibo devront répondre à une série de critères indiqués dans une charte. Cette charte n’a pas encore été fixée et sera présentée aux coopérateurs lors d’une assemblée générale. Vraisemblablement, il s’agira de projets durables, éthiques et locaux, qui contribuent au développement d’une société plus juste.

Devenir coopérateur

Pourquoi devenir coopérateur ?

En devenant coopérateur, vous faites un geste fort et vous rendez ce projet possible. Pour lancer ses services et ses abonnements, Neibo a besoin de rassembler environ 300.000€ et 5000 coopérateurs. Peu importe le montant que vous pouvez investir, vous aidez à construire une société plus juste dans laquelle les citoyens ont leur mot à dire sur un service qu’ils utilisent au quotidien.

Qui peut devenir coopérateur ?

Tout le monde, que vous soyez une personne physique ou morale.

  • Les personnes physiques peuvent s’inscrire directement via notre site
  • Les personnes morales peuvent nous contacter car il s’agit d’un formulaire spécifique pour les parts B réservées aux personnes morales
Comment devenir coopérateur de Neibo ?

C’est très simple via notre site web. Cliquez sur « Devenir coopérateur », choisissez le nombre de parts que vous souhaitez souscrire et payez en ligne de manière sécurisée. Vous voilà coopérateur !

Combien dois-je investir pour devenir coopérateur ?

Vous pouvez devenir coopérateur à partir de 20€ en achetant 1 part.

Puis-je bénéficier du Tax-shelter ?

Bien sûr ! Le Tax Shelter est un incitant fiscal à destination des citoyens qui investissent dans les jeunes entreprises. Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts de 30% du montant investi. En fin d’année, nous vous envoyons une attestation qu’il suffit de communiquer à l’administration fiscale comme expliqué sur leur site web.

Faut-il être coopérateur pour être client ?

Non, vous pourrez être client de Neibo sans être coopérateur. Par contre, les coopérateurs auront droit à des ristournes en fin d’année : si la coopérative dégage des bénéfices, une partie de ceux-ci sera reversée aux coopérateurs.

Quels sont les catégories de parts dans la coopérative ?

Il existe 4 catégories de parts au sein de Neibo:

  1. Parts A–« Garants »: les parts de garant sont les parts souscrites au moment de la constitution de la coopérative par des personnes morales ou des personnes physiques. Les coopérateurs qui détiennent ces parts agissent comme garde-fou pour que les finalités sociétales de la coopérative soient préservées dans le temps. Les parts A ont une valeur nominale de cent euros (100 €).
  2. Parts B–« Soutiens » : les parts Soutiens sont destinées aux personnes physiques ou morales qui souhaitent apporter leur soutien au projet Neibo. C’est la catégorie privilégiée pour les personnes morales. Les parts B ont une valeur nominale de cent euros (100 €).
  3. Parts C–« Citoyens » : les parts Citoyens peuvent être souscrites uniquement par des personnes physiques. Elles sont destinées à tous les citoyens et futurs clients qui souhaitent intégrer la coopérative et rendre ce projet possible. Les parts C ont une valeur nominale de vingt euros (20 €).
  4. Parts D–« investisseurs institutionnels » : elles sont réservées aux personnes morales qui justifient d’une expertise en matière financière ou dans un domaine en lien direct avec l’objet de la société. Les parts D ont une valeur nominale de cent euros (100 €).

Opérateur virtuel, késaco ?

C'est quoi un opérateur virtuel ?

Un opérateur virtuel de téléphonie mobile propose des services de téléphonie en utilisant le réseau physique d’un autre opérateur. En Belgique, 3 entreprises possèdent un réseau physique (Proximus, Orange et Base/Telenet) et Neibo passera donc par un de ces 3 réseaux. Pour en savoir plus sur les opérateurs virtuels, c’est par ici.

Avez-vous vos propres antennes ?

Neibo n’aura pas ses propres antennes et c’est pour cela qu’on parle d’opérateur virtuel. En Belgique, 3 entreprises possèdent un réseau physique (Proximus, Orange et Telenet) et Neibo passera donc par un de ces 3 réseaux. A moyen terme, Neibo souhaite pouvoir utiliser ses propres antennes pour devenir 100% autonome.

Le réseau de téléphonie

Quelle couverture de réseau offrira Neibo ?

Neibo offrira une couverture en Belgique et à l’étranger comme n’importe quel autre opérateur. En effet, nous passons par le réseau d’un MNO pour vous proposer nos services (c’est-à-dire le réseau de Proximus, Orange ou Base/Telenet).

Avez-vous de la 4G ?

Bien sûr ! Comme pour n’importe quel autre opérateur, nos services incluent la 4G et très prochainement la 5G !

Est-ce que je pourrai utiliser Neibo dans toute la Belgique ? Et à l’étranger ?

Bien sûr ! Nous utilisons le réseau d’un MNO et ceux-ci couvrent évidement toute la Belgique. Lorsque vous partez à l’étranger, le service est exactement le même qu’avec les autres réseaux. Pour rappel, l’Europe a supprimé les frais de roaming en 2017 et vous ne payerez donc pas plus cher à l’étranger qu’en Belgique.

Nos services

Peut-on déjà téléphoner avec Neibo ?

Pas encore malheureusement…mais bientôt ! En fait, nous sommes en train de créer la solution technique avec la MVNE, une entreprise qui offre des services techniques pour accéder au réseau. Pour construire cette solution, il faut compter environ 6 mois de développement. Dans le calendrier actuel, nous espérons valider la solution technique en mars 2019 et les premières cartes SIM pourront alors être commandées. L’activation de ces cartes, et donc les premiers appels/SMS/Data, sont prévus pour début juin 2019.

Quand vos services seront-ils disponibles ?

Vous pourrez commander votre carte SIM à partir de mars 2019. L’activation de ces cartes, et donc les premiers appels/SMS/Data, sont prévus pour début juin 2019.

Proposerez-vous des abonnements et des cartes prépayées?

Neibo proposera uniquement des abonnements avec des formules adaptés à chaque besoin.

Vos services sont-ils disponibles pour les entreprises, PME et Asbl ?

Tout à fait. Nous aurons une offre Particulier et une offre Business pour les entreprises, PME et Asbl.

Quels sont les tarifs ?

Nos tarifs seront alignés sur le prix du marché. Notre service est donc compétitif : pour les mêmes tarifs, vous pourrez utiliser votre téléphone et contribuer au développement d’une société plus équitable. Ces tarifs ne sont pas encore définis car nous sommes en train de développer la solution technique. Ils seront disponibles à partir du mois de mars.

Nos tarifs sont transparents : nous communiquerons le plus clairement possible sur les différentes options pour éviter toute mauvaise surprise à nos abonnés. Eh oui, comme nous sommes une coopérative, le but est de rendre le meilleur service e à nos abonnés ! Vous saurez également comment sont construits nos tarifs et quelle marge réalise Neibo pour gérer ses activités.

Avez-vous des Packs TV – NET – TEL ?

Pas encore. A moyen terme, Neibo a pour objectif de proposer tous les services de télécommunications classiques : TV, Internet et téléphone. Nous pourrons alors proposer des Packs comme le font d’autres opérateurs. Avant de développer cela, nous souhaitons valider notre offre de téléphonie mobile et confirmer ainsi la viabilité de notre projet.

Légal et Finances

Quels sont les statuts de Neibo SCRL ?

Les statuts de Neibo scrl sont bien évidemment publics et vous pouvez les consulter ici.

Faut-il des autorisations pour devenir un opérateur de téléphonie ?

Non, il ne faut aucune autorisation spéciale pour être un opérateur virtuel de téléphonie mobile.

Est-ce que ça sera rentable ? Si oui, quand ?

Au plus vite, au mieux ! La rentabilité dépend de la réussite du projet et du nombre de coopérateurs/futurs clients que nous arriverons à toucher. Les projections actuelles prévoient d’atteindre un équilibre en 2019 et de dégager des bénéfices à partir de 2020. Pour cela, nous devrons progressivement atteindre 13.000 clients. Pour en savoir plus sur nos prévisions financières, vous pouvez consulter les tableaux sur cette page.

Neibo fera-t-il appel à d’autres sources de financement ?

Probablement. La SRIB, le bras financier de la Région Bruxelloise, met depuis 2018 un nouveau mécanisme de financement pour les coopératives : chaque euro investit par un citoyen est doublé par la SRIB, jusqu’à 150.000€. En résumé, sur les 300.000€ dont nous avons besoin, déjà 50% a été trouvé !

Y a-t-il un risque de perdre son investissement ?

Une équipe de coopérateurs, accompagnés d’experts financiers, a travaillé sur le plan financier et sur le business plan. Ces derniers sont robustes et ont résisté à des hypothèses négatives. Toutefois, le risque zéro n’existe pas. Si la coopérative fait faillite, il est possible qu’elle ne puisse pas rembourser ses coopérateurs. Néanmoins, le risque est limité : les dépenses (les coûts salariaux, par exemple) évolueront en fonction de la santé financière de la coopérative.

Mon investissement financier peut-il être remboursé ?

Si vous quittez la coopérative, votre investissement vous est remboursé. Le remboursement peut être effectué durant les 6 premiers mois de l’exercice social, s’il ne met pas en danger la stabilité financière de la coopérative.

Aurais-je un retour sur investissement ?

Oui : si la coopérative dégage des excédents en fin d’année, une partie de ces bénéfices pourra être affectée à des dividendes ou des ristournes pour les coopérateurs. Dans une coopérative agrée par le Conseil National de la Coopération comme l’est Neibo, les dividendes ne dépasseront jamais 6% net du capital investi.

Vous vous y connaissez en services de télécommunication ? Qui est dans votre équipe ?

Notre équipe est constituée d’entrepreneurs expérimentés qui ont déjà créés plusieurs entreprises et coopératives. De plus, nous sommes entourés d’experts du secteur des télécoms qui ont déjà créé des opérateurs virtuels à succès sur le marché belge, comme Voo ou Carrefour Mobile.